Camille Saint-Saëns – Tarentelle op. 6

Ah caprices de la vie !
Oh farces du temps !
Aïe culpabilité de mon long silence !… 😐

Qu’il en soit ainsi.

Appelons une flûte, une clarinette et un piano pour jouer la pièce des mystères la vie qui nous dépassent. Dansons la tarentelle, évacuons tous les poisons, et, tant qu’à y être, rions de l’absurdité des choses.

Camille Saint-Saëns : 1835 – 1921

Publicités

12 réflexions sur “Camille Saint-Saëns – Tarentelle op. 6

  1. Cette tarentelle (de même que la composition verbale qui s’en inspire) confirme le fait que la musique soit considérée comme bénéfique pour l’esprit.
    Le rythme très vif entraine gracieusement tous les sens dans un mouvement tourbillonnant, ça fait l’effet d’une grande et belle poésie lue à voix haute.
    Vraiment, vous avez le don de faire pénétrer le goût de la musique, chacune de vos publications incite à devenir mélomane.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s