Bellini – ‪Adelson e Salvini – Dopo l’oscuro nembo‬

Il est des périodes où, pour mille raisons, le coeur se durcit et n’arrive plus à s’émouvoir. Attendons patiemment, attendons le moment où il s’entrouvre à nouveau et offrons-lui de quoi l’attendrir.
Une fois n’est pas coutume, et parce qu’il faut bien se donner les moyens de ses ambitions, aventurons-nous en période romantique avec Bellini le Limpide et son premier opéra « Adelson e Salvini ». Tant que nous y sommes, appelons la voix chavirante de la mezzo-soprano lettone Elīna Garanča et tout sera parfait.
Il n’y a rien à analyser, et tout à ressentir.

Bellini a repris cet air pour son opéra « I Capuleti e i Montecchi » (« O quante volte »)

Vincenzo Bellini : 1801 – 1835

Publicités

6 réflexions sur “Bellini – ‪Adelson e Salvini – Dopo l’oscuro nembo‬

  1. Yes … the music and the voice … et tout sera parfait
    For a few minutes my mind goes quiet. I float, glide and soar to the skies to be brought down again ever so gently to go on with my day. Il n’y a rien à analyser, et tout à ressentir.
    As always, I greatly appreciate your offering.

    Aimé par 3 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s