‪Robert de Visée – Suite n°1 en la mineur pour théorbe – Prélude et Allemande‬

Robert de Visée fut compositeur, joueur de théorbe et de luth, ainsi que professeur de guitare à la cour de Louis XIV. C’est à lui que le théorbe doit une très belle partie de son répertoire.
Le théorbe, parlons-en. Cet étrange instrument apparaît en Italie à la fin du XVIe siècle, comme une évolution du luth. Il y en a de toutes sortes. Le plus grand est appelé « chitarrone ».
Plus une corde est longue, plus sa note est grave. Le chitarrone est donc plutôt un instrument d’accompagnement, surtout utilisé pour assurer la basse continue à la place du clavecin.
On notera que les cordes sont séparées en deux groupes, les plus longues se jouant à vide, sans la main gauche.
Je vous laisse écouter, et, une fois n’est pas coutume, regarder cet instrument merveilleux, admirablement joué par le suédois Jonas Nordberg.

Prélude 0’00
Allemande 2’12

Robert de Visée : entre 1650-1665 – après 1732

Publicités

4 réflexions sur “‪Robert de Visée – Suite n°1 en la mineur pour théorbe – Prélude et Allemande‬

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s