Ravel – Quatuor à cordes en fa majeur, op35

Maurice Ravel Le Solitaire est comme un ami. Son Boléro m’a touchée à jamais, dans mon enfance, par hasard, et il a donc changé ma vie d’une manière ou d’une autre.

Ravel reste insaisissable, constant et éclectique en même temps, avec une classe certaine en plus.
Le « Quatuor à cordes en fa majeur » est dédié à son professeur de composition, Gabriel Fauré, et inspiré de Claude Debussy.
En voici le deuxième mouvement.

Bon voyage dans une histoire un peu folle…

Ravel : 1875 – 1937

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s